Bio

Je commence la danse à 9 ans. À 11 ans, je suis reçu à l’école de danse de l’Opéra de Paris, où j’étudie la danse classique, le contemporain, le jazz, le folklore, le mime, le théâtre, la musique et le chant.

En tant que « petit rat », j’ai la chance de monter sur les planches du Palais Garnier, du Metropolitan Opera, de l’Odéon d’Hérode Atticus, du théâtre national du Japon… et de participer au tournage de Casse-Noisette sous la houlette de Rudolph Noureev.

M pour B (Maurice Béjart)

En 1994, je suis engagé dans le Corps de ballet de l’Opéra de Paris où je deviens Coryphée. J’ai l’immense bonheur de travailler avec des monstres sacrés comme Maurice Béjart, Angelin Prejlocaj, Carolyn Carlson, Jerome Robbins, Roland Petit, Blanca Li, William Forsythe…

Études (Harald Lander)

À 23 ans, je suis finaliste au concours international de danse « Maïa Plissetskaïa » à St-Pétersbourg et je reçois des mains de Bernadette Chirac le prix de la fondation « Rudolph Noureev » au concours international de Paris.

La fille mal gardée

En 2008, je quitte l’Opéra de Paris pour danser en Freelance et trouver une indépendance artistique. Je foule d’autres magnifiques scènes, comme le théâtre des Champs Élysées, le Grand Théâtre de Provence, ou les Opéras de Massy et de Marseille.

Roméo & Juliette (Julien Lestel)

J’adore danser, mais j’ai un autre amour : la création ! Je chorégraphie des ballets comme « Q’Amouressence » en 1999, « Des tours de vie » en 2000, « Hémisphères » en 2006, et « États courts » en 2019.

Tango (Nicolas Noel)

J’aime aussi passer de l’autre côté du miroir en donnant des cours de danse classique et en devenant le Responsable Danse de Éléphant Paname, Centre d’Art et de Danse parisien.

États courts (Nicolas Noel)

Et la vie continue…

Créez votre site Web avec WordPress.com
Commencer